22 juin, 2018

Savoir choisir son chevalet pour peindre



Pourquoi cet article ?

   En parcourant internet je me suis rendu compte, que peu d'articles traitent ce sujet. Par contre, beaucoup d'informations descriptives, en provenance de sites de vente circulent. Mais le problème, c'est qu'il y en a de trop ! Alors, l'amateur de peinture en quête d'informations, se trouve souvent dérouté. Ici nous ne parlerons pas de prix, car le marché offre une large fourchette de prix adaptable à tous les budgets.




  Tout d'abord je voudrais ouvrir une petite parenthèse, concernant l'achat du matériel de peinture en générale. Souvent on pense que les artistes professionnels, ont besoin d'une grande panoplie de matériel pour réaliser leurs oeuvres. Bien sur que ce choix est en fonction de la technique de l'artiste. Mais je peux vous assurer, que beaucoup d'entre eux, n'ont pas énormément de matériel dans leur atelier. Par exemple dans mon atelier je dispose de : cinq tubes de peinture acrylique (jaune, bleu, rouge, blanc et noir), des chiffons, une dizaine de pinceaux de différentes tailles, une chaise, une table et d'un chevalet d'atelier. Par contre, je suis très exigeant sur deux principes : la qualité de peinture et le support sur lequel je peins (toile de lin).
   Juste pour vous dire, qu'il ne faut pas obligatoirement beaucoup de matériel pour faire du bon travail. Ce qu'il faut, c'est bien cibler la technique de votre choix. Puis orienter l'achat du matériel en fonction de ce choix. De cette façon les achats superflus peuvent être évités.

26 mars, 2018

Quel type de papier choisir pour peindre ou dessiner ?


blogger-galietti

Le papier





   Au XIVe siècle, le papier était fabriqué à la main. Chaque moulin avait son propre format. Vers la fin du XIVe siècle la ville de Troyes, oblige les fabricants de papier, à produire des formats définis. Puis le roi Charles VI ordonna en 1409, que chaque forme soit contrôlée par le prévôt de Troyes. Afin d'éviter la fraude, chaque feuille devait portée le filigrane (marque) du papetier (Fig.1). Ils utilisaient des marques simples inspirées de leur quotidien : couronne, pot, grappe de raisin, nom de Jésus, etc.




le filigrane du papier
Fig.1 -Filigrane : Le nom du papetier.



16 mars, 2018

La perspective dans le paysage urbain





La perspective


   Pour dessiner un paysage urbain, il faut respecter certaines règles de base. Car c'est l'ensemble de ces règles qui construisent la perspective. Pour certains ce sujet paraît rébarbatif. Cependant, pour que le dessin soit fidèle à la réalité, la clé d'or réside dans l'élaboration de sa perspective. Il existe de nombreuses sortes de perspectives différentes : la perspective centrale, la perspective bifocale, la perspective à trois points de fuites, la plongée, la contre-plongée, etc. Dans cet article nous allons aborder que les notions essentielles pour débuter.